post

Les temples d’Angkor ont toujours été le symbole de la culture et surtout de l’histoire cambodgienne, même pendant le régime Khmer Rouge. Visiter Angkor est vraiment quelque chose de spécial, car en plus d’être assez relaxant (les temples sont parfois enfouis dans la jungle), on peut rapidement échapper aux autres touristes.

Pas content…

 

Comment y aller ?

Si vous venez visiter Angkor, alors vous logerez très certainement à Siem Reap, qui est la ville touristique la plus proche. Pour venir, on a soit la possibilité de prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Siem Reap, soit de venir en bus depuis les grandes villes du Cambodge: comprenez Phnom Penh, Battambang ou encore Sihanoukville.

Depuis Phnom Penh, un bus coûte aux environs de 10 $: c’est l’hôtel où je logeais à Phnom Penh qui a réservé mon ticket de bus, qui m’a coûté 10 $ tout rond. J’étais dans un minivan avec 10 autres personnes, et le confort était au rendez-vous, donc pas besoin de se ruer sur les énormes cars touristiques. Ensuite, il est possible de trouver moins cher, mais quand on a peu de temps sur place, on ne cherche pas forcément ! Et 10 $ est le prix moyen que vous trouverez pour un bus.
En plus, ceux-ci mettent plus de temps à faire le trajet Phnom-Penh – Siem Reap, car ils s’arrêtent plus souvent.
Il faut donc compter entre 5 et 6h en minivan, et plutôt 8h en gros bus.

Pour y aller, j’avais pris la compagnie Giant Ibis: pensez à réserver directement au comptoir à Phnom Penh plutôt qu’en ligne, cela vous coûtera moins cher. Sinon, pour le retour, j’avais réservé en ligne sur BookMeBus, avec la compagnie Virak Buntham.

 

Infos pratiques

Le mieux est d’y aller assez tôt le matin: je suis arrivée vers 8h et j’ai fait la queue à peine 3 minutes pour avoir mon billet d’entrée ! Si vous avez peu de temps, Angkor est tout à fait visitable en trois jours, contrairement à ce que certains guides peuvent dire.

Premier jour: visite des temples du Grand Circuit
Deuxième jour: visite des temples du Petit Circuit (Angkor Wat, Angkor Thom, Ta Phrom)
Troisième jour: visite des temples autour d’Angkor (Phnom Krom, Banteay Srei)

Le pass pour une journée coûte 20 $, et le pass 3 jours 40 $ (ce dernier est donc clairement plus avantageux). Pour ce qui est de se déplacer entre les temples, si vous restez peu de temps, alors privilégiez le tuktuk. La majorité d’entre eux connaissent les temples et pour 10-15 $ la journée, ils vous baladeront de votre hôtel/guesthouse et entre chaque temple. Avec un peu de chance, il connaîtra même l’adresse d’un bon resto sur place.

Attention: à partir de février 2016, les prix d’entrée pour les temples d’Angkor augmentent. Le pass 3 jours passe de 40 $ à 62 $ et le pass 1 jour de 20 à 37 $…

Si vous n’êtes pas un grand adepte du tuk-tuk, vous avez toujours la possibilité de louer une voiture ou un vélo. Je ne suis pas vraiment pour l’option voiture, je trouve que ça dénature un peu l’expérience des temples d’Angkor… Mais bon, chacun fait ce qu’il veut hein.
Et pour l’option vélo, encore une fois pour une question de temps, j’ai préféré privilégier le tuktuk: j’avais deux jours top chrono pour visiter les temples d’Angkor, et je ne voulais pas devoir supprimer certains temples de ma liste pour raison de temps (bah oui… Le vélo, ça avance moins vite qu’un tuktuk). Mais j’ai vu de nombreux visiteurs en faire, les vélos n’ont pas l’air en trop mauvais état, à voir !


Petit ou Grand Circuit ?

Pour ce qui est de l’itinéraire, tout dépend du temps disponible sur place: si vous n’avez qu’une journée, alors privilégiez le Petit Circuit, où vous verrez les temples les plus majestueux et les plus célèbres. Mais vous aurez alors aussi la joie de fréquenter bon nombre de touristes… Mais rester une journée n’est pas suffisant pour les temples d’Angkor, même pour le Petit Circuit, vous allez passer à côté de beaucoup de choses.

Composition du Petit Circuit: Angkor Wat, Angkor Thom, Ta Phrom et Bayon.
Composition du Grand Circuit: Preah Khan, Ta Som,  Mébon Oriental (East Mebon), Pre Rup.

Il faut donc prendre une journée pour chaque circuit, mais en allant sur le site assez tôt, pour pouvoir prendre son temps et avoir le temps d’admirer chaque temple.

Depuis que j’habite au Cambodge, j’ai eu l’occasion de retourner une deuxième fois aux temples: j’ai profité de l’occasion pour faire ce qu’on m’avait beaucoup recommandé, c’est-à-dire d’aller admirer le lever de soleil à Angkor Wat à 5h30 du matin ! Bon, mis à part le réveil qui était bien dur, le spectacle en vaut clairement le coup.
Ensuite, ne vous attendez pas à être seuls au monde: pour le coup, tout le monde se met au bord du petit lac qui longe Angkor pour regarder le lever de soleil et voir le reflet du temple (no shame, j’ai fait la même, c’est vraiment le meilleur point de vue). Donc ok, il y a du monde, mais le spectacle en vaut vraiment la peine). Voyez plutôt…

Et un resto ?

Pour les restos, pas de souci à se faire: les tuktuk les connaissent et ils vous emmèneront sûrement dans un resto avec lequel ils ont passé un accord… Mais pas de souci, tous les restos du site se valent et ont relativement les mêmes prix, en tout cas pour les restaurants non loin du temple du Mébon Oriental (aux alentours de 4-6 $).

Sinon, choisissez le restaurant vous-même, on en trouve aux abords de la majorité des temples. N’hésitez pas à négocier, en général ça marche plutôt bien, même si le prix est déjà annoncé sur le menu ! Vous pouvez aussi apporter votre pique-nique: ça sera sûrement la solution la moins chère. Attention cependant, il est interdit de manger dans un temple: logique me direz-vous, mais de ce que j’ai vu, ça ne l’est pas pour tout le monde.

 

Conseils

  • Arrivez tôt le matin pour faire les temples les moins connus: ceux-ci sont bien plus prisés dans l’après-midi. A contrario, visitez les temples les plus célèbres (Angkor Wat, Angkor Thom) dans l’après-midi. Il y aura du monde, mais il y en aura moins.
  • Pensez à mettre des vêtements légers, car la végétation retient beaucoup l’humidité et il y a peu d’air. Mais mettez des vêtements qui couvrent les épaules et jusqu’aux genoux: sinon, l’accès à certains temples vous sera refusé.
  • Ne nourrissez pas les singes ! Enfin si, mais ne leur tendez pas directement la nourriture, mais posez-là non loin d’eux. Sinon, vous aurez une mauvaise surprise !
  • Les scooters sont interdits aux temples d’Angkor: enfin, tout du moins pour les touristes. Privilégiez le vélo si vous voulez avoir votre propre moyen de transport.

 

IMG_1247

2 thoughts on “A voir avant de mourir: Les temples d’Angkor

  1. Assurément un lieu incontournable à visiter au Cambodge. 3 jours ça doit être top pour visiter ces temples en vélo non ? Je vois que les singes sont partout pareil, au Brésil il fallait faire attention quand on voulait les nourrir. Souvent, ils se servaient tout seul dans les sacs des voyageurs.

    • Je pense que si j’avais eu véritablement 3 jours j’aurais choisi l’option vélo sans hésiter ! Ensuite je me dis qu’il faisait quand même particulièrement chaud et humide (42 degrés), donc j’y aurais peut être réfléchi quand même 😉 Et pour les singes, plus jamais j’essaierais d’en nourrir un !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *