post

A voir et à faire à Varsovie

Capitale de la Pologne, cela faisait déjà un bout de temps que j’avais envie d’aller à Varsovie: ayant visité les camps d’Auschwitz il y a sept ans (déjà !), je regrettais un peu de ne connaître la Pologne que sous cette triste facette de l’histoire. Visiter sa capitale m’a donc semblé être un bon compromis pour découvrir davantage de ce pays, de son histoire et de sa culture

D’ailleurs, si tu veux avoir quelques conseils pour préparer ton prochain voyage à Varsovie, tu peux regarder la vidéo juste en-dessous et t’abonner en passant ! 🙂 

Premiers pas à Varsovie, le long de la Vistule

C’est en longeant les bords du fleuve de Varsovie, la Vistule, que j’ai commencé mon séjour dans la capitale polonaise. J’ai été agréablement surprise de voir les quais aménagés et surtout de voir des gens s’y balader ou prendre un verre, en plein mois d’octobre et sous une température qui n’allait pas au dessus des 5 degrés…
Des petits parcs, des aménagements pour les enfants et même le centre des sciences de Varsovie (Centrum Nauki Kopernik): en somme, un endroit plutôt sympa ! J’ai même pu voir le stade de national de Varsovie, qui a accueilli le match d’ouverture de l’Euro 2012 (non pas que je sois fan de foot, mais bon c’était le moment culture).

Bien sûr, la vue n’était pas des plus belles: en plein mois d’octobre et avec un peu de brouillard, bon…Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier la balade.

 

Dans la nouvelle ville: quartiers modernes et bâtiments officiels

L’auberge dans laquelle je dormais était située dans la nouvelle ville de Varsovie, au sud. En décidant de rejoindre la vieille ville à pied, j’ai eu l’occasion de passer par une rue semi-piétonne et pleine de vie, la rue Nowy Świat.
Cette rue est vraiment cool parce que très vivante: pas mal de restos (que j’ai personnellement trouvé un peu chers dans cette rue-là), de boutiques, et bon une rue piétonne on ne va pas se mentir, c’est très sympa. 

En continuant cette rue vers le nord, c’est-à-dire vers la vieille ville de Varsovie, on découvre plein de monuments divers. Le premier monument que j’ai vu en remontant cette rue c’est le Staszic Palace: il s’agit en fait maintenant de l’Académie Polonaise des Sciences. Devant le bâtiment, se dresse une statue de Copernic. L’architecture est vraiment jolie, mais je n’ai pas visité le palace (non pas que je ne sois pas passionnée de sciences, mais, euh… non en fait, je ne suis pas passionnée de sciences).

Plus loin et sans m’y attendre, je suis tombée devant l’Université de Varsovie, qui bien sûr est visitable ! Le campus n’est pas très grand, mais est vraiment sympa. J’aime bien visiter les campus des universités des villes que je visite: je trouve que c’est une visite « alternative » mais qui donne une bonne idée de la vie des étudiants sur place ! J’avais notamment visité Harvard quand j’étais partie à Boston (bien sûr),et j’avais adoré cette visite. 

Avant d’arriver à la vieille ville, on tombe enfin sur le Palais Présidentiel: honnêtement, si on ne le sait pas, on ne se doute pas que c’est le Palais Présidentiel ! C’est aujourd’hui la résidence du Président polonais

Vieille ville et visites historiques

On arrive à la vieille ville par la place Zamkowy: large, et ressemblant vraiment beaucoup à Trafalgar Square (selon moi), c’est le poitn d’entrée vers la vieille ville. D’ailleurs, on le remarque plutôt vite, car l’architecture est ici bien différente du quartier où était mon auberge par exemple ! 
Ce qui est d’ailleurs assez surprenant, c’est que même si la vieille ville semble vraiment « d’origine », elle a en fait été totalement détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale, puis reconstruite à l’identique. Pour observer les toits de la vieille ville (et de manière générale, d’avoir un beau point de vue sur la ville, la Tour de l’Observatoire de la place Zamkowy a un prix d’entrée vraiment abordable (voir cet article pour connaître les tarifs !)


La vue est sympa, et comme il existe peu de points de vue à Varsovie, c’était le moment d’en profiter. D’ailleurs, en parlant de vue, tu peux voir d’ici le Palais Royal de Varsovie ! Tu peux d’ailleurs le visiter si tu le souhaites. Bien évidemment en travaux pendant mon voyage à Varsovie, j’ai juste pu entrer dans la cour intérieure du Palais, qui valait déjà bien le coup pour faire un panorama !


En s’aventurant un peu plus dans la vieille ville, on découvre tout d’abord la Place du Marché, qui m’a immédiatement fait penser à la Grand-Place de Bruxelles

J’ai trouvé la vieille ville de manière générale très sympa, et étonnamment moins peuplée que le reste de la ville. Idéal pour se balader tranquillement, et aussi pour se poser et boire un bon chocolat chaud (parce qu’il faut se le dire, il caillait en plein mois d’octobre !). Dans toute la vieille ville, tu peux découvrir beaucoup d’églises aussi, donc si tu es fan d’architecture de ce style, tu vas être servi. 

Pour continuer les visites plus « historiques de Varsovie », j’en ai profité pour visiter le Musée de l’Insurrection de Varsovie. Autant je ne suis pas très orientée musées lors de mes voyages, mais si un m’intéresse particulièrement, je ne me le refuse pas ! Et celui -ci m’intéressait pour son côté concret et historique.
Le musée est très intéressant, avec beaucoup de modules très visuels: c’est vraiment un Musée que je conseille à Varsovie. N’hésite pas à regarder dans cet article quels jours de la semaine l’entrée est gratuite ! 


La nouvelle ville de Varsovie, entre parcs et modernité

En allant davantage vers la nouvelle ville, j’ai découvert notamment la Tour Staline, qui est l’équivalent de l’Empire State Building local: de son vrai nom, le Palais de la Culture et des Sciences fut un cadeau de Staline à la Pologne, d’où son surnom. A l’intérieur du Palais, outre les divers musées, théâtres et autres, on trouve un autre point de vue ! 
Situé au 30ème étage, le point de vue offre une vue bien plus spectaculaire que la Tour de l’Observatoire: enfin, si tu ne te retrouve pas dans le nuage ! 

Et pour termine ma visite de Varsovie, j’en ai profité pour me diriger davantage vers le quartier des Amabassades, pour visiter le Parc Łazienki. Ce parc urbain est gigantesque, et regorge de petits canaux, lacs, chemins… En plein automne, c’était vraiment beau et malgré le froid, j’ai adoré me balader là-bas

 

Bonus: le street art polonais 

Encore une idée d’activité sympa et gratuite pour découvrir une ville: le street-art. Perso, J’ADORE découvrir du street art ! Bref, voici quelques « œuvres » que j’ai pu découvrir à Varsovie ! 

 

J’ai beaucoup aimé visiter Varsovie pour quelques jours: j’espère quand même avoir l’occasion de visiter Cracovie un jour, pour pouvoir découvrir un peu plus la Pologne