post

Découvrir Cusco et la vallée sacrée

La région de Cusco est assurément une des régions les plus riches du Pérou niveau historique et culturel. J’avais donc décidé d’y passer environ 4 à 5 jours pour vraiment avoir le temps de profiter et de bien m’imprégner de cette partie du pays ! À partir de Cusco, la vallée sacrée était tellement proche que je me devais de découvrir certains de ses sites. Je t’emmène avec moi découvrir la belle ville de Cusco et ses fameux sites historiques !

 

 

Comment se rendre à Cusco

Personnellement, je me suis rendue à Cusco depuis Arequipa, en prenant le bus de nuit de la compagnie Cruz del Sur. J’en avais lu beaucoup de bien sur les blogs de voyage et sur des groupes Facebook, donc préférant jouer la carte de la sécurité (il y a beaucoup de vols dans les bus de nuit au Pérou, d’après ce que j’ai pu lire et entendre) et payer mon billet un peu plus cher. J’ai donc payé 135 soles (35,60 €) pour un trajet de 12 heures environ. C’était assurément mon meilleur trajet de bus au Pérou ! Super confortable, des sièges larges et bien inclinables, petits repas, bref c’était parfait.
Il est aussi possible de se rendre en bus à Cusco depuis d’autres villes du Pérou, notamment Paracs-Ica. Sinon, il existe aussi un aéroport, si tu préfères prendre l’avion.


La ville de Cusco: quelles visites, quels quartiers voir ?

Lors de ma venue à Cusco, j’ai logé dans un quartier plus que central: le Centro Historico, à quelques minutes à pied seulement de la Plaza Mayor !
C’est d’ailleurs selon moi le quartier le plus intéressant de la ville, car bon nombre de musées s’y trouvent. En partant de la Plaza Mayor, j’ai déjà pu admirer un bon paquet d’édifices. La Cathédrale de Cusco et le Musée d’histoire naturelle y ont pignon sur rue. La place en elle-même est aussi très belle, et comme pour la Plaza de Armas d’Arequipa, on sent que c’est vraiment une place centrale de la ville, où tout le monde se rejoint. 

Derrière la Plaza de Armas, je suis tombée sur le musée du Machu Picchu: le Museo Machu Picchu-Casa Concha. Fortement recommande dans le Guide du Routard comme un préalable a la visite du Machu Picchu, j’ai donc décidé de le visiter et pour être honnête, je n’ai vraiment pas été déçue. L’entrée coûte 10 soles pour les étudiants internationaux, soit 2,64 €, et 20 soles pour les étrangers, soit 5,28 €.
Le musée raconte toute l’histoire de la découverte du Machu Picchu, son archéologie et l’histoire de ceux qui y vivaient. j’ai trouvé vraiment ça super, et bien moins cher que de prendre un guide sur place pour la visite du Machu Picchu. Vraiment, je te le recommande a 100 % !

Comme j’aime également pas mal me balader dans les villes que je visite, j’ai pris un peu de hauteur et je suis partie découvrir le quartier de San Blas. Autant te dire que si tu viens tout juste d’arriver en altitude, je te conseille d’y aller tranquillement… San Blas est sur les hauteurs de Cusco, donc les rues montent et descendent, et les escaliers ne se comptent plus ! Par contre, c’est un des plus beaux quartiers que j’ai eu la chance de visiter a Cusco: les façades sont généralement bleues et blanches, on y trouve aussi beaucoup d’hostels et de restos, tout en étant vraiment proche a pied de la Plaza de Armas. Aussi, l’église de San Blas est vraiment très jolie. En fait, j’ai trouve ce quartier vraiment typique du Pérou !

En redescendant vers le Centro Historico, j’ai profité de me balader dans les rues pour visiter un autre musée de Cusco, cette fois ci le Museo Historico Regional. Je trouvais ça intéressant d’avoir une idée plus générale de l’histoire de la région, surtout avant d’aller visiter la Vallée Sacrée le lendemain. Le musée se trouve dans une bâtisse péruvienne d’époque, avec une architecture super jolie: déjà, ça donne envie de rentrer !
pour le prix d’entrée de ce musée, celui-ci est compris dans le boleto turistico qu’il est possible d’acheter pour visiter les différents sites de la Vallée Sacrée. Le musée consiste donc en plusieurs salles qui permettent d’en apprendre davantage sur l’histoire de la région, depuis l’époque des conquistadors jusqu’à aujourd’hui. La visite est relativement rapide et on est pas noyés sous les informations, donc c’est je trouve une bonne visite. Il existe plein d’autres musées a Cusco, mais personnellement, les deux que j’ai pu visiter me suffisaient. 

Un bémol que j’ai pu trouver a la ville de Cusco… c’est que les espaces verts manquent. Je ne sais pas pourquoi, mais je m’imaginais que dans une ville perchée en altitude, si proche des montagnes et d’aussi nombreux sites archéologiques et historiques, on y trouverait des parcs ou espaces verts… J’en ai bien sur vu quelques uns, mais ce n’était pas ce a quoi je m’attendais

 


La vallée sacrée: les sites que j’ai visité et mon parcours

La Vallée Sacrée est, comme son nom l’indique, une vallée qui regroupe un nombre incalculables de sites archéologiques et historiques qui retracent une bonne partie de l’histoire péruvienne. Si certains de ses sites ne sont pas ouverts au public ou juste totalement impossibles d’accès, d’autres le sont et sont même devenus super connus: comme le fameux Machu Picchu, mais je t’en parlerai dans un prochain article 😉

Visiter la Vallée Sacrée semble comme un incontournable quand tu viens visiter le Pérou, et je comprends pourquoi. Pour visiter la vallée et ses sites, plusieurs options sont possibles, mais la plus économique reste quand même d’acheter le fameux boleto turistico. Ce boleto est en fait un billlet d’entrée commun a de nombreux sites de la vallée. Il suffit de le payer une seule fois, et il est ensuite valable pour une durée limitée dans plusieurs sites. Il te suffit alors de présenter ton fameux boleto a l’entrée des sites en question, de le faire poinçonner, et le tour est joué 🙂
Ce boleto coûte 70 soles (18,50 €)  pour les étudiants internationaux, et 130 soles (34,32 €)  pour les étrangers, et a une validité de deux jours seulement. 


Le site de Sacqsawayman est le premier que j’ai visité
: il est facilement accessible en taxi ou en colectivo depuis Cusco, car il est à environ 10 minutes de la ville. Depuis ce site, on a une superbe vue sur Cusco ! C’est un site relativement étendu, et proche du site de Q’enco, qui se trouve à 2 kilomètres. Celui-ci est tout petit, et étant donné qu’il y a peu d’informations sur place, je n’ai pas appris grand chose. Bien sûr, ça reste très beau, mais ce n’était pas un site incontournable selon moi. 

Sacsawayman et Q’enco sont les deux sites que j’ai visité « seule », c’est-à-dire pas dans le cadre d’une excursion.

Après avoir regardé les distances entre les différents sites de la Vallée Sacrée, j’ai finalement décidé de me tourner vers les agences de voyage pour voir quelles étaient les différentes excursions proposées. J’en ai finalement trouvé une sur une journée, permettant de visiter les sites de Chinchero, Moray, les salineras de Maras et Ollantaytambo. Allant à Ollantaytambo quelques jours plus tard, j’avais négocié pour ne pas visiter ce dernier site dans le cadre de l’excursion, qui se rendait également à Pisac par la suite.
Franchement, j‘ai été un peu déçue de l’excursion, car tout allait beaucoup trop vite selon moi, et il y avait peu de place pour se balader seule. C’était vraiment le tour typique où il faut suivre le guide en tout temps… Dommage, mais cela m’a au moins permis de visiter la Vallée Sacrée tout en apprenant davantage sur l’histoire (l’avantage d’avoir un guide pendant l’excursion). 

J’ai donc commencé cette excursion par Chinchero, qui est un petit village très typique aux maisons de bois et de paille. Le site en lui-même de Chinchero est vraiment beau, avec une superbe vue et des constructions « en escalier ». Sur la place juste avant d’entrer dans le site de Chinchero, des petites vendeuses proposent des tissus et pulls aux motifs péruviens à qui en veut. C’est un site très joli, mais mon préféré reste assurément les Salineras de Maras.

Les Salineras de Maras sont des salines délimitées en petites parcelles. Elles s’étendent par milliers, et ce qui est vraiment impressionnant, c’est de voir ces différentes parcelles le long de la montagne… et au loin, rien de similaire ! Ces parcelles appartiennent à des familles de la ville voisine de Maras, et se transmettent de génération en génération.

Moray a été le dernier site que j’ai visité. Moray est un site où l’on peut découvrir différents cercles les uns dans les autres, à différents niveaux. Ces « cercles » servaient à l’agriculture, chaque niveau permettant la culture de différents plants, car chaque niveau correspondait à un niveau de température différent. J’ai trouvé ça super intéressant aussi ! 

Enfin, j’ai visité le site d’Ollantaytambo, mais je t’en parlerai dans un prochain article. 

J’ai eu aussi l’occasion de faire du parapente autour de la Vallée Sacrée: une vraie expérience ! La vue était magnifique, mais la région est assez venteuse… Bref, faut avoir l’estomac accroché. 

 

Conseils pour bien visiter Cusco et la Vallée Sacrée

  • N’espère pas visiter tous les sites de la Vallée Sacrée si ton temps dans la région est limité. J’ai moi-même décidé de ne pas aller a Pisac, qui pourtant était un site qui m’intéressait, car les temps de trajet étaient longs et demandaient de courir entre chaque site !
  • Prends le temps de t’intéresser aux sites moins connus de la Vallée Sacrée. Pour moi, le site de Sacsaywayman a été une bonne surprise ! Il devient plus fréquenté car il est très proche de Cusco, mais il n’est que rarement proposé dans les excursions des agences de voyage.
  • N’hésite pas a te lever plus tôt pour profiter de certains sites avec moins de visiteurs. Bien sur, ce conseil ne fonctionne pas pour le Machu Picchu 😉 
  • Compare les prix des diverses agences et ne te fais pas avoir pas les rabatteurs dans la rue. 
  • Prends le temps de négocier: c’est toujours possible !

Mes bonnes adresses

Inka Wild HostelMatara 261, Centro de Cusco, Cusco. Cette auberge de jeunesse est vraiment super bien placée ! Je dois avouer que ma chambre (chambre double privative) était un peu sombre, mais ça ne m’a pas dérangée. Les parties communes sont vraiment cool, ainsi que le bar pour le p’tit dej. Le personnel était en plus vraiment à l’écoute ! 
> Réserve ici avec mon lien de parrainage Booking pour avoir une réduction 🙂

OrganikaCalle Resbalosa N° 410 – Centro Historico. Ce restaurant ne propose que des plats avec des produits provenant de leur ferme biologique. Et ça se voit au goût, c’était tellement bon que j’y ai mangé 2 fois ! 

 

Cusco est vraiment une belle vile et un super point de départ pour visiter la Vallée Sacrée. Contrairement a ce que j’aurais pu penser, c’est une ville animée mais pas pesante