post

Il y a deux ans, ma première visite aux temples d’Angkor ne m’avait pas laissé le temps de voir un peu les alentours de Siem Reap, la ville où tous les touristes voulant aller aux temples se logent. Pour mon deuxième séjour à Angkor, j’ai décidé de rattraper un peu le coup et de voir ce que valait cette ville.

Bon, j’ai vite compris qu’il n’y avait pas non plus la masse de choses à faire à Siem Reap… J’ai donc décidé de me focaliser sur deux choses qui pour moi représentaient bien ce qu’on pouvait découvrir dans la région: la visite d’ateliers d’artisans locaux, et la découverte des villages flottants.

Les artisans d’Angkor

A Siem Reap, a été créée en 1995 une entreprise qui a décidé de travailler à la formation et à l’insertion professionnelle des artisans de la province. Aujourd’hui, les ateliers se visitent gratuitement avec des guides anglophones, francophones et hispanophones (rien que ça).

L’entreprise des Artisans d’Angkor propose des formations en sculpture sur pierre et sur bois, en peinture sur soie, en céramique et porcelaine, laquage. En plus d’être très intéressante, le travail est vraiment impressionnant. Bien sûr, à la fin de la visite, on peut aller dans la boutique acheter les produits en question. Bon évidemment, vu le travail fourni, le prix est plus élevé qu’au marché de nuit d’à côté… Mais pour la qualité, on peut bien payer un peu plus. En plus, le nombre de produits vendu est énorme, il y a le choix ! Il existe bien sûr d’autres ateliers dans la province de Siem Reap et des boutiques dans le reste du Cambodge, mais le centre de Siem Reap est celui qui propose des visites sur place des ateliers

Je trouve que c’est une visite super sympa à faire entre deux journées aux temples, en plein coeur de Siem Reap, et en plus gratuite (quand tu voyages sur un budget, tu ne vas pas t’en plaindre). Bon ensuite, tu te rattrapes bien sur la boutique, tu peux me croire…

Artisans d’Angkor: Stung Thmey Street, Siem Reap. 


Les villages flottants de la province de Siem Reap

Je n’avais pas eu l’occasion de visiter ni des marchés, ni des villages flottants pendant mes précédents voyages en Asie. Mais à partir de Siem Reap, il est possible d’en visiter à la journée ! Personnellement, j’ai demandé directement à la réception de mon auberge de jeunesse les bons plans pour y aller.
Première chose: y aller par soi-même, ça coûte un rein. Il faut déjà aller jusqu’au village flottant, la plupart étant à environ 40 minutes de Siem Reap minimum (donc il faut payer le transport pour y aller), et ensuite le bateau pour visiter, qui coûte une cinquantaine de dollars. En gros, si tu veux y aller seul, ce n’est pas avantageux. A 10, ça se négocie

Du coup, l’alternative, c’est l’excursion. Je me doute bien que beaucoup de personnes n’aiment pas cette solution, de peur de finir dans le cliché de « tout le monde suit le guide à la casquette verte avec les 50 autres touristes derrière ». Le mieux, c’est donc de demander comment ça se passe. De beaucoup d’excursions que j’ai pu faire en Asie, je ne me suis jamais retrouvée dans ce genre de visites, mais dans des minivans à 10 tout au plus, ce qui reste je trouve très correct. Du coup, c’est une solution que j’aime bien privilégier si ça me permet d’économiser un peu d’argent.

BREF, revenons aux villages flottants. L’excursion coûte de manière générale entre 18 et 30 $: la mienne coûtait 18 $, en comptant le transport et le bateau. Je suis allée au village de Kompong Pluk, qui se trouve à 50 minutes de Siem Reap. Je m’imaginais un peu à quoi pouvait ressembler un marché flottant, mais pas un village ! Honnêtement, voir un lycée perchée à 5 mètres de hauteur sur un pilotis, ce n’est pas très commun 🙂
L’endroit est hyper apaisant et se balader en bateau dans la mangrove est hors du commun. Hors du commun dans le sens où se balader dans des arbres à moitié noyés sous l’eau, ce n’est pas un expérience que je vis tous les quatre matins.

Normalement, il est possible d’aller voir le coucher du soleil sur le lac Tonlé Sap. Enfin, quand le soleil n’est pas caché par les nuages… Tu l’auras compris, je n’ai pas vu le coucher de soleil. Dommage.

Bon ça va, c’était pas trop moche quand même.


Quelques bonnes adresses à Siem Reap

  • Downtown Siem Reap Hostel, #0369 Wat Damnak Village. A 5 minutes de Pub Street et du centre de Siem Reap, les dortoirs sont très propres, avec casiers sécurisés, des salles de bain AVEC EAU CHAUDE (oui, c’est assez rare en Asie), une piscine et un staff bien cool. Pour 4 $ la nuit en dortoir et 10 $ la nuit en chambre, ça vaut le coup ! Pour réserver, c’est par ici !
  • Pub Street, pour faire la fête forcément. Ensuite, si tu veux te prendre un petit cocktail, les petits trucks dans la rue sont bien moins chers et c’est tout aussi bon. Pour les restaurants par contre, je ne recommande pas. Certes, la nourriture est bonne, mais ce sera nécessairement plus cher étant donné la réputation de la rue.
    Le night market de Siem Reap. Contrairement à plusieurs marchés que j’ai pu faire en Asie, on n’est pas alpagués tout le temps pour acheter et l’endroit est quand même plutôt calme. J’ai beaucoup aimé, et c’est toujours sympa de s’y balader !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *