post

Lors de mon roadtrip dans le sud-est du Brésil en décembre dernier, j’en ai profité pour visiter l’état du Minas Gerais et surtout deux villes historiques: Tiradentes et Ouro Preto.
Pour être honnête, je ne connaissais aucune de ces deux villes avant d’arriver au Brésil et de me pencher un peu plus sur la carte de cet ÉNORME PAYS (oui parce que bon, ça fait quand même 17 fois la France niveau superficie hein).

C’est parti pour découvrir ces deux villes historiques brésiliennes !

D’ailleurs, si tu veux voir mes quelques jours entre Tiradentes et Ouro Preto, je te laisse regarder la vidéo juste en dessous (et t’abonner bien sûr) !

 

Tiradentes: cité historique et montagneuse

J’étais particulièrement excitée de visiter Tiradentes: ancienne cité coloniale du Brésil, l’architecture ne semblait ressembler en rien à ce que j’avais déjà pu voir au Brésil: ok, Paraty à la limite, mais avec une histoire beaucoup plus riche.
Après près de 4h30 de trajet sur des routes assez sinueuses depuis Paraty, j’arrive enfin à Tiradentes, à la pousada Marilia de Dirceu.

Honnêtement, de tout mon périple de 2 semaines, ce fut LA MEILLEURE POUSADA DANS LAQUELLE J’AI LOGÉ (oui, cela mérite des majuscules). Un accueil génial, une chambre et une salle de bains super propres et confortables, avec un petit-déjeuner – buffet  à se damner. Je recommande ! (si tu veux voir cette petite perle, tu peux cliquer ici pour voir la pousada, et ici pour réserver avec mon lien et gagner 10 % de remboursement sur ta résa* !).

A Tiradentes, un des centres d’intérêts est tout d’abord la place centrale de la ville, Largo das Foras. C’est de là que partent les artères principales du centre-ville (et accessoirement, les calèches à promener les touristes). On y retrouve aussi pas mal de restaurants sympas: le restaurant Nossa Terra était vraiment bon, pas cher et avec une terrasse super agréable (enfin tout ce qu’on aime quoi).
Si on prend les rues parallèles, et notamment la rue Padre Toledo (qui est magnifique par ailleurs avec toutes les petites boutiques !), on arrive rapidement vers la fameuse église de Tiradentes, qui est l’église de San Antonio. L’église est très jolie, même s’il faut se taper une bonne montée pour y arriver ! Depuis l’église, on peut voir toute la ville de Tiradentes, et aussi les montagnes autour. C’est un peu bizarre d’ailleurs, car Tiradentes est vraiment au milieu des montagnes !

 

Si tu veux avoir un autre point de vue sur la ville (et voir cette fois-ci, avec l’église de San Antonio dans le paysage !), il faudra monter la rue qui mène à l’Eglise São Francisco de Paula.
Autour de Tiradentes, il existe de nombreuses excursions à faire, pour découvrir la forêt et aussi les cascades du coin ! Tiradentes se trouve à proximité de la Forêt Nationale de São José del Rey. Pour les différentes excursions possibles, il existe plein d’agences de tourisme dans le centre de Tiradentes, qui proposent toutes les mêmes activités et au même prix.
Apparemment, il n’est pas possible de partir seul se promener dans la forêt. En effet, les chemins ne sont pas balisés, mais sont carrément reconnaissables. Après, tout dépend de l’excursion et de la durée. Personnellement, je suis partie voir quelques cascades à environ 30 minutes de marche de Tiradentes, donc pas très loin.

 

Une journée à Ouro Preto

Autant te le dire: j’ai été un peu déçue d’Ouro Preto. Après ce que j’avais lu sur cette ville, j’en attendais vraiment beaucoup ! En l’espace de quelques heures, j’avais fait le tour de la ville. Alors ensuite la ville est très jolie hein ! Mais les centres d’intérêt se divisent en deux groupes: les églises, et les musées.
Sauf que quand il fait beau dehors, personnellement je ne suis pas du genre à m’enfermer dans une église ou un musée ! Mais en faisant le tour de la ville, j’ai pu avoir un bon aperçu . 

Premier arrêt à Ouro Preto: la place Tiradentes (oui, encore une !) qui est la place centrale de la ville. D’un côte de la place, on trouve l’Ecole des Mines d’Ouro Preto (oui, comme l’école des Mines en France), et de l’autre côté une église qui en fait n’en est pas une: il s’agit en fait du Museu da Inconfidencia, un musée d’histoire sur Ouro Preto. La place est devenu le centre touristique de la ville, les boutiques de souvenirs affluent !
En se baladant dans la ville, on se rend vite compte du nombre incalculable d’églises dans la ville. En fait, il existe une église par quartier dans la ville. Donc forcément à un moment, ça commence à chiffrer !

A côté de la place Tiradentes, la première église que l’on trouve (juste à côté du Museu da Inconfidencia), c’est l’Eglise Nossa Senhora do Carmo. C’est la première église que j’ai vue à Ouro Preto, et j’ai beaucoup aimé l’architecture ! En plus, l’église a aussi une belle vue sur la région, donc c’est tout bénef. 


J’ai aussi beaucoup aimé me balader dans les rues d’Ouro Preto de manière générale (où l »on se retrouve parfois devant un beau point de vue, sur un pont ou face à une rue BIEN PENTUE), mais surtout dans la Rua dos Bancos. C’est une rue particulièrement colorée, et c’est le genre de rues que j’avais déjà beaucoup aimé lors de mon voyage à Paraty ! 🙂

Je n’ai pas trouvé qu’il fallait plus d’une journée pour visiter Ouro Preto, même si la ville est très jolie. Je pense qu’il faut plus de temps pour visiter davantage la région d’Ouro Preto: les parcs nationaux par exemple.
Pour moi, c’est direction Belo Horizonte ! 

 

N’hésite pas à découvrir mon roadtrip au Brésil en vidéos, en cliquant juste en dessous et en t’abonnant ! 🙂

 

* Lien non-affilié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *