post

Après quelques jours passés à Santa Cruz de la Sierra, me voilà rendue à la deuxième étape de mon voyage en Bolivie: La Paz, l’une des deux capitales du pays (oui, il y a bien deux capitales !). Située à 3800 mètres d’altitude, j’avais hâte de découvrir La Paz, et en même temps j’appréhendais un peu: non pas que j’avais eu de mauvais échos sur la ville (loin de là), mais je ne savais pas du tout comment mon corps allait réagir à l’altitude, vu que je n’avais jamais été aussi dans ma vie auparavant.

J’ai passé deux jours super à La Paz, en visitant peu de musées, mais en découvrant la ville avec d’autres activités !

 


Comment venir à La Paz ?

Je suis venue à La Paz depuis Santa Cruz de la Sierra, en avion avec la compagnie Amaszonas. J’ai payé mon aller-simple 70 €
En arrivant à l’aéroport El Alto de La Paz, j‘ai rejoint le centre en prenant un colectivo, qui m’a coûté 4 BOB (0,51 €).

Il est bien sûr possible de rejoindre La Paz en bus, depuis certaines autres villes de Bolivie, et même depuis le Pérou:
– La Paz > Santa Cruz: 925 km (environ 20h)
– La Paz > Oruro: 227 km (environ 3h30)
– La Paz > Uyuni: 542 km (environ 11h)
– La Paz > Cochabamba : 381 km

 

S’habituer à l’altitude en arrivant à La Paz

En arrivant à La Paz (ou dans toute autre ville de l’Altiplano), tu vas devoir t’adapter à l’altitude. Certains s’y habituent très rapidement, et d’autres ont des symptômes plus forts… Personnellement, j’ai ressenti les effets de se retrouver à 4000 mètres d’altitude dès la sortie de l’avion: j’avais une sensation bizarre dans tout le corps… comme si on m’avait droguée en fait ! Je n’avais pas l’esprit embrouillé, mais certaines phrases sortaient de ma bouche de manière totalement décousue (et d’ailleurs, on le voit parfois dans ma vidéo !): merci le manque d’oxygène !
J’ai ressenti aussi quelques maux de tête dans les heures qui ont suivi ma sortie de l’avion, mais honnêtement, rien d’alarmant.

J’ai aussi beaucoup manqué de souffle, et cela pendant les 2-3 semaines où j’ai été à plus de 2500 mètres d’altitude durant mon voyage. Après 2 jours, les effets étaient déjà un peu passés, et je n’ai plus eu mal à la tête.
Ce que je te conseille:
– bois beaucoup d’eau,
– ne sur-estime pas les capacités de ton corps: chacun réagit différemment,
– ne marche pas trop vite et fais souvent des pauses,
– repose-toi ! 


La Paz: une capitale particulière ! 

La Paz est vraiment une ville singulière selon moi: en effet, dépendamment d’où tu es dans la ville tu peux aussi bien avoir l’impression d’être englouti(e) par les immeubles… qu’au contraire, te sentir sur le toit du monde, en apercevant au loin la Cordillère Royale ! J’ai adoré me balader dans cette ville, et découvrir comment il était possible de vivre et de s’acclimater à ces 3800 mètres d’altitude.

Et pour ça, quoi de mieux que d’aller au point le plus haut de La Paz (enfin de sa périphérie ?). En rencontrant deux belges à l’aéroport, j’ai découvert que le marché d’El Alto, qui est le plus grand d’Amérique du Sud, se passait le dimanche, quand j’étais à La Paz justement ! Quoi de mieux que de commencer par un marché 😉
En prenant le réseau de téléphérique urbain (Mi Téléférico), qui coûte 3 BOB (0,38 €) l’aller simple, je me suis rendue à El Alto très rapidement. Et même si l’idée de te rendre à ce marché ne t’enchante pas, je te conseille vraiment d’utiliser le téléphérique urbain pendant ton séjour à La Paz: vraiment, tu en prends plein les yeux niveau vue, et ça t’évite de devoir trop grimper quand tu as encore un peu de mal avec l’altitude ! 

My Travel Project
Le marché d’El Alto est véritablement un souk, qui s’étend sur plusieurs rues et le long de 3 stations de téléphérique: on y trouve littéralement de TOUT ! L’ambiance y est chaleureuse, et j’ai adoré ce marché. J’ai vraiment retrouvé ce que je m’imaginais de l’Amérique du Sud: les couleurs, les senteurs, la foule
D’ailleurs, j’en ai profité pour manger dans un petit resto de rue aux abords du marché (15 BOB le plat pour deux, soit 1,90 €), et ensuite m’acheter un jus d’orange pressé par une cholita (les boliviennes qui s’habillent en habit traditionnel). C’était une vraie expérience culturelle, et si tu as la chance d’être à La Paz au moment du marché, je te conseille vraiment de t’y arrêter !
En plus, l’arrivée au marché d’El Alto te permet d’avoir une super vue sur les monts enneigés au loin. Et ça, ça ne se refuse pas 😉

 

My Travel Project


D’ailleurs, en parlant de points de vue, tu auras de quoi faire à La Paz: en seulement deux jours passés sur place, j’en ai vu plusieurs et à des endroits différents de la ville, ce qui permet de se rendre compte de son ampleur ! 

J’ai notamment marché jusqu’au Mirador Kili Kili: honnêtement, la rue est très raide, et avec l’altitude, ce n’est vraiment pas facile… Mais ce mirador a le mérite d’être gratuit, et surtout offre une vue presque panoramique ! Si tu as envie de te balader tout en admirant la vue, alors je te conseille de te rendre au Parque Urbano Central: c’est de là que part la Via Balcón (littéralement, la voie balcon), une promenade en bois reconnaissable à ses rambardes vertes. Cette promenade en hauteur traverse le parc, puis la Avenida del Ejercito, pour te donner encore une fois des vues spectaculaires sur la ville. Moi, j’ai adoré !

 

My Travel Project My Travel Project


Pour une de mes dernières visites, je suis allée dans le centre historique de La Paz, qui commence au niveau de la Plaza San Francisco. D’ici, on peut se balader dans les rues du centre historique, et se balader entre les diverses églises et marchés. J’en ai d’ailleurs vu pas mal pendant ma balade dans ce quartier ! J’ai trouvé l’Eglise la Merced très jolie, mais celle de la Plaza Murillo, la Basilique Nossa Senhora da Paz, est vraiment impressionnante. D’ailleurs, l’architecture de la Plaza Murillo est vraiment typique du centre historique de la Paz: c’est un endroit où passer pendant ta balade dans ce quartier. 

My Travel Project

My Travel Project

 

Mon opinion sur La Paz

Je ne savais pas à quoi m’attendre avant de venir à La Paz, surtout que je venais de passer 3 jours à Santa Cruz dans un climat beaucoup plus chaud… et donc, chaleureux ! Je pensais que La Paz allait me paraître triste, mais finalement j’ai préféré cette ville à Santa Cruz. J’ai trouvé qu’il y avait plus de choses à faire, la ville semble aussi plus vivante ! 
J’ai un peu regretté de n’y passer que deux jours: j’aurais bien aimé avoir plus de temps pour aller voir le spectacle de lutte des cholitas, ou visiter quelques musées/expos. 

My Travel Project


Mes adresses 

– Brew Adventure HostelAvenida Montes Nº 503 – 533. Cet hostel est vraiment génial: beaucoup d’activités organisées, des chambres et dortoirs confort, et aussi une terrasse avec une vue imprenable sur La Paz. En prime, il est plutôt bien situé !
> Réserve ici avec mon lien de parrainage Booking pour avoir une réduction 🙂

– FenomenoCalle Murillo 826. Sur cette petite terrasse, on retrouve 3 ou 4 restos différents: les burgers du Fenomeno en font partie ! L’ambiance y est vraiment sympa, et la nourriture est bonne. Le prix n’est pas des moins chers, mais vraiment pas excessif non plus. 

– Luna’s Coffee RestaurantSagarnaga 289. Un restaurant plus typique bolivien que celui cité au-dessus (même s’il reste un peu touristique). La nourriture est autant bolivienne qu’occidentale et bonne, et le service est rapide. 

 

 

La Paz a vraiment été une belle surprise de mon voyage en Bolivie. J’y retournerai avec plaisir si j’en ai l’occasion, notamment pour voir le spectacle des cholitas

Laisser un commentaire