post

On ne revient jamais vraiment d’un voyage à Cuba. Pays coincé dans le temps, entre 30 et 40 ans en arrière, on ne peut être que dépaysé en arrivant sur l’île. Pourtant, la vie sur place coûte plus cher que ce qu’on pourrait s’imaginer de ce pays où de vieilles américaines roulent encore…

A Cuba, il existe un système à deux monnaies :
le CUC (peso convertible), qui est la monnaie utilisée par les touristes et pour les produits de la vie courante,
le peso cubain (moneda nacional), qui est utilisée surtout par les cubains.
En février 2015, 1 CUC=24 MN. Le salaire moyen d’un cubain est entre 20 et 25 CUC par mois.

Le taux de change du CUC est assez fluctuant, mais tourne en général autour de 1 CUC=0,80 €.

BUDGET

Transport

C’est à coup sûr le poste de budget le plus important lors d’un voyage à Cuba. Pour de longs trajets, il vaut parfois mieux privilégier le taxi partagé que le bus, qui est bien plus rapide et parfois moins cher !

– Bus Viazul La Havane- Viñales : 12 CUC (8,64 €) (+ 6 CUC de taxi pour se rendre à la station de bus depuis le Parque Central).
– Taxi partagé La Havane- Viñales : 15 CUC (12 €) (et on vient vous chercher devant votre casa !).
– Taxi partagé La Havane- Varadero : 15 CUC (12 €)
– Bus Viazul La Havane-Varadero : 10 CUC (7,2 €) (la même histoire, il faut compter le prix du taxi pour se rendre à son logement ensuite).
– Un ticket de bus local à la Havane : 1 MN (0,033 €)

 

Logement

Le meilleur moyen de se loger à Cuba reste les casas particulares, qui sont des chambres louées par l’habitant.

– Une chambre double dans une casa particular à la Havane : 25 CUC (20€)
– Une chambre double dans une casa particular à la Havane (prix internet) : 20 CUC (16 €)
– Une chambre double dans une casa particular à Viñales : 15-20 CUC (12-16 €)

 

Nourriture et boissons

Le prix peut varier du tout au tout en fonction de la région et du type de restaurant. Forcément à la Havane, il faut s’attendre à payer un peu plus qu’en province.

– Une bière Cristal ou Bucanero à La Havane : 1,50 CUC (1,2 €)
– Une assiette de poulet grillé à la Havane : 5 CUC (4€)
– Un mojito : 3 CUC (2,4 €)
– Un dîner dans une casa particular: 10 CUC (8 €)
– Un petit-déjeuner dans une casa particular : 5 CUC (4 €)
– Un sandwich dans un stand de rue : 1 CUC (23 MN=0,8 €)

 

Sorties, activités et extras

Pour les activités et comme partout, il faut toujours comparer les prix. A la Havane, mis à part les musées, vous n’aurez pas vraiment à dépenser niveau activités.

– Une entrée au Museo de la Revolucion à la Havane : 8 CUC (6,4 €)
– Une balade à cheval de 2 heures dans la vallée de Viñales : 10 CUC (8 €)
– Une entrée dans las Cuevas de Santo Tomas dans la vallée de Viñales : 10 CUC (8 €)
– Une boîte de rangement à cigares dans une boutique souvenir : entre 5 et 15 CUC (4-12 €)

Du coup, pour une semaine de voyage à Cuba, voilà ce que donne un budget… Une grande partie est allouée au budget, parce que le premier soir et comme tout bon touriste qui se respecte, j’ai eu l’immense honneur de me faire bien arnaquer et de payer un resto 55 CUC à deux, ô joie !
Cuba n’est donc pas un pays si économique que ça pour un voyageur petit budget.

Voici le budget par jour par catégorie:
Transport: 9,94 €/jour
Nourriture: 17,14 €/jour
Logement: 11,57 €/jour
Sorties et activités: 3,42 €/jour
Extras:
2,28 €/jour

BILAN ET CONSEILS

● Il existe deux types de cubains : les cubains sociables qui sont toujours enclins à parler aux touristes, et ceux qui viendront avec l’idée en tête de vous vendre quelque chose, ou tout bonnement de vous arnaquer. Si un cubain vous propose d’aller boire un verre, assurez-vous d’abord que vous ne devrez pas lui payer son verre (expérience vécue !).

● Si possible, payez en moneda nacional (MN) : les prix sont toujours plus bas dans cette monnaie et vous économiserez un peu.

Les cubains ne sont pas des gens qui négocient, sauf pour les taxis : n’hésitez pas à baisser le prix et à partir si besoin, car ils ont tendance à bien gonfler la note, et parfois plus qu’en Asie !

● Au lieu des bus, privilégiez les taxis partagés, qui vous reviendront moins cher.

● Si vous voulez manger pour très peu cher, allez dans les stands de rue et évitez les restaurants en général : attention par contre, vous ne mangerez pas forcément local mais plutôt pizza/hamburger.

Toujours demander l’info à deux personnes différentes ! On se rend vite compte que les cubains arrangent souvent la vérité à leur sauce : le taxi ne peut pas venir je vous emmène, mes cigares sont meilleurs que les siens, et tutti quanti.

 

Je garde plutôt un bon souvenir de Cuba : les cubains sont très accueillants, et rien de mieux pour connaître la vie et la culture locale que de loger quelques jours dans une casa particular. Mais j’ai aussi un souvenir un peu plus mitigé, de toutes ces fois où j’ai failli me faire arnaquer : quand on est touriste ça semble logique, mis à Cuba plus qu’ailleurs, le touriste européen est considéré comme une véritable vache à lait, tellement que ça saute aux yeux !
Tout est sujet à arnaquer le touriste lambda, et quand on ose essayer de négocier, on peut parfois se prendre un regard qui n’est pas des plus sympathiques… Il faut tenir bon et on obtient généralement gain de cause. Mais bon, un peu éreintant !

 

BONNES ADRESSES

La Havane

Casa particular Cary y Lazaro, 403 calle San Raphael, entre les rues Manrique et Campanario. Chambre et salle de bain propres, la nourriture est à tomber par terre, Cary est une vraie mama cubaine qui s’occupe de ses clients comme de ses fils, toujours là pour donner un bon conseil et toujours souriante. Et pour ce qui est des conseils en matière de cigare, Lazaro se fera un plaisir de vous parler 😉 Pour commencer un voyage à Cuba, il n’y a pas mieux.

Bar la Pergola, calle Obispo. Un petit bar qui ne paye pas de mine, mais où le cadre est bien plus sympa que dans les bars voisins : on a plus l’impression d’être sur la terrasse au fond du jardin, avec un orchestre cubain qui vient jouer en début de soirée.

 

Viñales

Villa El Isleño, km 25, à l’entrée de Viñales. Le cadre de cette casa particular est magnifique, avec un patio pour dîner et la vue sur les champs de tabac et les mogotes du parc national de Viñales. Bon par contre, la gérante est un peu (trop) commerciale, et n’hésitera pas à vous demander de la recommander auprès du LP ou du Routard. Un peu fatigant après 3 jours là-bas.

Restaurant de la Casa de Don Tomas, calle Salvador Cisneros. C’était un peu le crash test du Lonely Planet, car vivement recommandé par ce guide. Et bien pas déçue du tout : les prix sont parfois plus bas que dans d’autres restaurants de la ville, le service est rapide et mon dieu que c’est bon !


Sites Internet

 

My Casa Particular: ce site permet de réserver une chambre dans une casa particular, ce qui est bien pratique dans un pays où l’utilisation d’Internet est peu répandue voire inexistante ! Le site est très efficace et fiable, approuvé pour la réservation de deux casas sur 3.
Pour la troisième casa, il s’est avéré que la casa en question n’était pas vraiment localisée à l’endroit annoncé par le site… En gros, je me suis retrouvée à la limite d’un « bidonville »…

2 thoughts on “Budget, conseils et bonnes adresses pour un voyage à Cuba

  1. Un voyage à Cuba…. Mon rêve! !!
    Tu as fait un circuit avec une agence ou bien t es partie en mode sac à dos à l improviste?

    • Je suis partie en mode sac à dos à l’improviste ! Sur place le domaine du tourisme est super mal géré, je me souviens avoir attendu 2h pour un billet de bus.. A suivre dans un prochain article 😉 Ensuite je suis partie du Canada, donc forcément les billets d’avion sont moins chers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *