post

Quand on est adeptes du voyage en sac à dos, on connaît aussi le revers de la médaille: même le souk de Marrakech semble plus ordonné que l’intérieur de notre compagnon de voyage Quechua (oui, mon sac à dos, c’est un Quechua). Bon, pour une ou deux semaines, à la limite, ce n’est pas trop grave… Quand on part un mois ou plus, c’est autre chose ! Et même si le sac à dos semble à peu près rangé, ce n’est pas forcément le rangement le plus pratique, qui nous permet d’accéder à tout en quelques minutes, ou qui nous évite de nous casser les lombaires.

Aujourd’hui, on parle RANGEMENT !


1. Le choix du sac à dos

Si vous avez déjà acheté le fameux sac, alors vous pouvez directement passer au point numéro 2 ! Mais si vous vous demandez toujours lequel acheter et à quel prix, alors vous êtes au bon endroit 😉

Selon moi, le premier critère à considérer est la contenance de votre futur sac à dos: en effet, on veut acheter un sac qui puisse contenir plus ou moins toute notre vie, mais sans avoir à porter l’équivalent de trois parpaings sur le dos et nous donner l’air d’un sherpa. 30 L, ça sera suffisant pour un court voyage (10-15 jours): sinon, je vous conseille plutôt un format 50 L ou plus.
Personnellement, j’ai un sac à dos Quechua Forclaz 50 L modèle femme, qui me convient très bien et qui est suffisamment grand pour partir en voyage pendant un mois ou plus. Je pense garder celui-ci pour mon tour du monde, je verrai au moment voulu, mais pour l’instant je pense qu’il fera l’affaire au niveau de la contenance. Quand il est chargé à bloc, il pèse environ 12 kilos, ce que je trouve supportable comme poids.

Voilà le deuxième critère à prendre en compte: le poids que vous aurez à porter sur les épaules ! Plus la contenance est importante, plus vous aurez tendance à vouloir prendre des affaires en plus… Et qui ne sont pas forcément utiles. Pour alléger votre sac à dos, vous pouvez aller voir ma chronique sur le blog Nomad Junkies ;). J’arrive déjà à un poids de 12 kilos avec un sac à dos contenance 50 L, et j’arrive largement à emporter tout ce dont j’ai besoin pour partir en voyage. Alors avec un 70L, je pense que ce serait me rajouter du poids en plus inutilement.
Ensuite, voyez en fonction de vos besoins: si vous partez en camping et que vous emportez tous les ustensiles de cuisine, le réchaud ou encore que vous avez beaucoup de matériel photo, alors oui le 70L se justifie ! Il faut juste être réaliste en fonction de ses besoins, et de ce que son dos peut supporter 🙂

Passons maintenant au prix et à la qualité, point non-négligeable pour les voyageurs qui font attention à leur budget ! Avant d’acheter mon cher sac à dos, j’avais beaucoup entendu parler des sacs de la marque Osprey, ou encore Deuter, réputés très techniques et de super bonne qualité. Le hic: le prix est aussi de trèèèès bonne qualité, certains tournant autour de 170 €… Vraiment pas dans mon budget, j’ai donc vite dit adieu à cette idée, et j’ai finalement acheté mon fameux sac Quechua, chez Décathlon (logique).
Acheté en août 2014, ledit sac vient donc de passer 9 mois sur les routes, il a vu du chemin, de la poussière et beaucoup de soutes de bus/avions. Bilan: IL EST COMME NEUF. Je n’ai aucun problème de couture qui se défait, de tissu qui se détériore ou encore de fermeture éclair défectueuse. Bon j’ai cousu des drapeaux dessus, et honnêtement je pensais que ça allait avoir un impact sur la qualité du tissu. Niet, toujours aussi bien ! Je l’ai payé 79,95 €, et je suis très contente de la qualité, et de ce fait aucun regret de ne pas m’être tournée vers un sac Osprey ou Deuter, même s’ils doivent être bien plus techniques.

Edit d’août 2018: j’ai toujours le même sac depuis 2014, il n’a pas bougé ! 

Morale de l’histoire, pas besoin de dépenser beaucoup pour avoir des sacs de qualité !


2. Un sac à dos, plusieurs compartiments

Le secret d’un sac à dos bien rangé et donc bien proportionné niveau poids, c’est de compartimenter ce qu’on y met. Premièrement donc, listez ce que vous devez y mettre, grosso modo:
– vêtements et sous-vêtements,
– chaussures
,
– trousse de toilette,
– matériel informatique/photo,
– papiers administratifs et gadgets.

Commençons par les vêtements: si vous avez un sac à dos avec une ouverture centrale (c’est-à-dire une fermeture éclair « ventrale »), alors vous savez déjà où ranger vos vêtements. Faites deux piles, et rangez les simplement, en faisant attention que les piles ne dépassent pas sur les côtés du « dos » du sac à dos, c’est-à-dire sur les côtés du renforcement dorsal !

Les chaussures sont souvent les plus compliquées à ranger dans un sac à dos: pour leur donner un endroit dédié où les semelles ne vont pas venir salir toutes vos affaires, pensez à la poche « kangourou » en bas du sac à dos. Cette poche est assez grande pour y mettre deux paires de chaussures (une paire de tongs et une paire de baskets, par exemple), et en plus le fait de mettre des objets légers dans cette poche vous évitera de vous retrouver avec un lumbago au bout d’une semaine de voyage.
En mettant par exemple des affaires plus lourdes, comme des ustensiles de cuisine ou une trousse de toilette, vous allez tirer votre point de gravité vers le bas, et vous cambrer en portant votre sac à dos. Donc dans le bas, on met des choses légères !

Passons maintenant à la trousse de toilette/trousse à pharmacie: c’est souvent ce que l’on a de plus lourd (bon souvent plus pour les femmes que pour les hommes…) avec le matériel informatique. Afin d’optimiser le poids du sac à dos, on place les objets lourds vers le haut, c’est-à-dire au niveau de la tête: en plaçant la trousse ici, le point de gravité ne bougera pas et vous ne serez pas déséquilibrés. En plus, ranger sa trousse à pharmacie ici est pratique en cas de problème, on y accède plus rapidement !

Pour les femmes qui souhaiteraient un peu alléger leur trousse de toilette, je vous conseille l’article de Joanna du blog Veni Vidi Voyage, qui est très complet.

Le matériel informatique/photo est aussi source de problèmes quand on fait son sac: déjà parce qu’on a pas très envie de se retrouver avec un objectif brisé où un ordinateur hors-service… Il faut donc trouver la place idéale qui garantit sécurité et rangement optimal !
Pour l’ordinateur, beaucoup de sacs à dos ayant un ouverture ventrale ont à l’intérieur une poche suffisamment grande pour y glisser un ordinateur. D’un côté, l’ordinateur sera protégé par les piles de vêtements, et de l’autre par le renforcement dorsal et la mousse dorsale. Testé, approuvé ! En ce qui concerne un appareil photo type Reflex par exemple, je n’en ai pas mais si j’en avait un je ne le mettrai pas dans mon sac à dos. Quand je voyage avec mon sac à dos 50 L, j’ai toujours un petit sac à dos avec moi pour les excursions et les visites, où je mets mon appareil photo dedans. Avec l’objectif, je trouve qu’il y a davantage de risques de casse qu’avec un ordinateur qui plaqué contre le renforcement dorsal, risque moins de chocs.

Cependant, rien n’empêche de ranger vos câbles, cartes SD, Go Pro et petits objectifs dans le sac à dos ! Le tout mis dans une housse spéciale, il se glisse à merveille entre les deux piles de vêtements. C’est aussi le deuxième endroit du sac où vous pouvez mettre des objets plus lourds: entre vos deux piles de vêtements, car cet endroit se situe au niveau du nombril, qui est le point de gravité du corps.

Enfin, passons aux papiers administratifs ! Passeports, billets d’avion, réservations: il faut que ces papiers puissent être accessibles rapidement, car utilisables dans la journée. Les poches latérales du sac à dos sont faites pour ça. Réservez donc une poche pour les papiers administratifs, et l’autre pour les gadgets que vous serez susceptibles d’utiliser fréquemment: carte routière, gel hydroalcoolique, bouteille d’eau, etc.
Si l’idée de mettre votre passeport dans ces proches là vous fait un peur peur, alors regardez si vous n’avez pas une autre poche au niveau de la ceinture: plus facile d’accès vous pourrez y mettre un peu d’argent, votre passeport et votre téléphone.


3. Astuces de rangement

Les housses, pochettes et chemises sont vos meilleurs alliés. Déjà, cela vous évitera de retrouver des affaires éparpillées partout dans votre sac à dos après quelques heures un peu secouées dans une soute à bagages, et surtout ça vous permettra de ranger bien plus rapidement votre sac à dos.

– Pensez à ranger les petits gadgets le long de vos piles de vêtements, dans des pochettes plates: cela va structurer la partie centrale du sac à dos en lui donnant une forme plus rectangulaire, et le poids n’en sera que mieux réparti.

Soyez réalistes: votre sac à dos n’est pas un puits sans fond, il faudra faire du tri entre ce que vous voulez prendre et ce que vous pourrez prendre. Oui, même avec un sac à dos 50L, il faut faire des choix !

Rangez régulièrement. Oui, c’est un conseil bien bateau, mais c’est la clé pour éviter de tout perdre en chemin !

Et vous, quels sont vos conseils pour un sac à dos rangé en voyage ?

8 thoughts on “Avoir un sac à dos rangé en voyage ?! Oui, c’est possible !

  1. Merci beaucoup pour la mention ! Cela me fait penser qu’il faudra que j’actualise mon article, j’ai de nouvelles astuces à partager 🙂
    Sinon, c’est clair que c’est une vraie galère de maintenir son sac à dos rangé… Encore au début il peut l’être mais pour ma part au fil du voyage il devient de plus en plus en bazar !

    • J’ai beau donner mes conseils pour ranger son sac à dos, il m’arrive aussi que le mien soit dérangé ! Surtout avec le matériel de GoPro… Mais ça arrive à tout le monde 😉

  2. Salut 😉 J’ai un projet de TDM à pieds. Voila la répartition de mon sac de 60L, qui a une toile de séparation dans le fond au 3/4 pour la poche kangourou. Dans cette poche j’y mets duvet avec son sac à viande, trousse de toilette, serviette micro-fibre,sandales et je comble les trous avec jeu de cartes, jeu de dés, kit couture, cordelette. lampe poche, piles, bonnet, cadenas etc.
    En partant du fond du sac jusqu’en haut il y a :
    1 polaire, 1 pantalon, 1 chemise, 2 t-shirts manches longues,1 short de bain, 1 pantalon corsaire, Tout est roulé pour prendre moins de place, enveloppé dans un sac poubelle.
    Pour les sous-vêtements, je mets 1 caleçon, 1 paire de chaussette, 1 T-shirt roulé, le tout dans un sac Ziploc, vidé de son air, le tout roulé aussi. J’ai 3 sacs, plus pratique pour se changer (on en prend un et y’a tout dedans) et je remplace le linge propre par le linge sale dans le sac, prêt a être lavé avec le savon magique du Dr Bronner.
    Ensuite vient la nourriture pour 1 semaine environ, la popote avec réchaud, la trousse à pharmacie/1er soins et pour finir le nécessaire pour la pluie (un poncho qui prend le sac à dos, un pantalon de pluie). Dans le rabat du sac il y a une petit pochette, j’arrive a glisser un petit sac a dos de 17L pour les balades.
    Ma tente est enroulée dans une bâche le tout fixé en dessous du sac avec 2 sangles. Le tout fait 18kg.

    • Bonjour David,
      Dis-moi tu cases bien plus de choses que ce que je pensais pour 18 kg ! C’est vrai que quand on rajoute tout ce dont on a besoin pour la cuisine plus la tente, le poids s’en ressent… Mais ton idée d’utiliser des sacs Ziploc est vraiment utile, ça prend vraiment peu de place, et le savon magique du Dr Bronner porte bien son nom ! 🙂 Bonne chance pour ton TDM, quelle est ta date de départ ?

  3. Salut, je pars en voyage en Asie durant 8-9 mois et je suis en plein comparatif des sacs de voyage. Comme toi j’ai entendu parlé des marques comme osprey ou deuter qui sont les plus plébiscités, mais je trouve moins d’avis sur les sacs quechua et notamment celui que tu as pris le Forclaz easyfit en 50L qui beaucoup plus abordable. Du coup je voulais avoir ton avis un peu plus précis sur ton sac, au niveau du confort de portage, de la résistance, du volume… Je te remercie d’avance !

    • Bonjour Anna ! Ca fait deux ans que j’ai mon sac (même plus de deux ans !), et il tient très bien: aucun problème de déchirement, de couture qui part, il est très confortable (pas d’irritations à cause des bretelles du sac), et si tu le sers bien au niveau de la taille tu n’auras pas mal au dos. Niveau volume, on peut quand même caser beaucoup de choses même en partant longtemps: je suis partie uniquement avec ce sac pour 4 mois en Asie ! Pour 80 €, je te le conseille 🙂

      • Merci beaucoup pour ces informations, c’est vrai que le prix est imbattable par rapport aux autres marques. Une autre question est il imperméable ?

        • La doublure intérieure est plastifiée donc il est imperméable mais jusqu’à un certain point. Mais ne t’inquiètes pas, il est vendu avec une housse étanche qui se range tout en bas du sac à dos dans une poche à scratch !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *