post

Hanoi est la capitale du Vietnam, située dans le nord du pays. Bien différente d’Hô-Chi-Minh Ville, et aussi un peu plus petite, il est parfaitement faisable de visiter la ville en deux jours, afin de passer un peu plus de temps à la baie d’Ha Long ou dans la ville de Sapa par exemple. J’ai eu l’occasion de retourner à Hanoi cette année (2016), et de connaître un peu mieux cette ville dans laquelle j’étais passée en coup de vent il y a deux ans.


Temples et histoire du Vietnam

Le premier jour, je voulais mettre toutes les chances de son côté, et aller directement visiter le Mausolée d’Hô-Chi-Minh. Pourquoi ? Parce qu’il n’est ouvert que de 7h30 à 10h30, et qu’il est souvent bondé… En effet, on peut y voir le fameux Hô-Chi-Minh dans un tombeau transparent, un peu glauque mais à faire. Finalement, je ne l’ai pas fait, je suis arrivée trop tard. En plus, il faut venir avec les épaules et les jambes couvertes, et j’étais en short… Dommage, mais au final en retournant à Hanoi cette année, je n’ai pas eu envie de retenter l’expérience.
Dans le même jardin botanique où se trouve le Mausolée, on trouve également le Palais Présidentiel. Jolie architecture, mais il n’est pas visitable, pas grand intérêt donc.

Pas très loin du Mausolée, à environ 10 minutes de marches, il est possible de visiter le Temple de la Littérature. Il s’agit d’un ancien temple qui a aussi servi de lieu d’enseignement. L’endroit est magnifique, mais un peu « gâché » par les boutiques de souvenirs qui envahissent l’espace… Enfin bon, c’est le jeu. Mis à part ça, on peut se balader dans des jardins magnifiques et très bien décorés. Au fond du temple, on peut aussi visiter le temple de Confucius.

Après avoir visité le Temple de la Littérature, on peut finir la journée en visitant le Musée d’histoire militaire de la ville, qui explique de manière détaillée et explicité les différents rôles joués par l’armée pendant les derniers siècles. Bien sûr, on parle de la guerre du Vietnam en long en large et en travers, mais le musée reste intéressant.
Dans la cour du musée, on peut en plus grimper en haut de la citadelle, et admirer la vue sur la ville. Sympa pour finir la journée, mais quand il fait chaud, il faut le vouloir…

Autour du Lac Hoan Kiem et le sud de la ville

Pour le deuxième jour, j’avais décidé de la jouer plus « cool »: j’ai commencé en visitant le vieux quartier aussi appelé le Quartier des Trente-Six Guildes, et se perdre entre toutes les boutiques de souvenirs, de vêtements, on peut même acheter d’anciens posters de propagande. Ensuite, je suis allée vers le lac Hoan Kiem, qui est situé au sud du vieux quartier, est idéal pour échapper aux rues étroites du vieux quartier (oui, c’est quand même super étouffant, surtout en juillet quand il fait très chaud et très humide).
On peut même traverser le lac en empruntant le pont des Rayons du Soleil, le pont rouge, vraiment sympa ! Au bout de ce pont, se trouve une pagode. On peut la visiter pour 30 000 VND par adulte et 15 000 VND pour les étudiants (en gros, n’oublie pas ta carte étudiante si tu en as une).

L’après-midi, au sud du lac Hoan Kiem, la prison Hoa Lo est vraiment super instructive. La visite est très complète et raconte bien l’histoire de la prison, qui est très connue à Hanoi ! On peut même voir les anciennes cellules de prisonniers.


Et sinon…

Pour ceux qui auraient un peu plus de temps, alors je conseille de visiter en plus le Musée de la femme vietnamienne.
En plus d’en apprendre beaucoup sur le statut de la femme dans la société au Vietnam, on en apprend aussi beaucoup sur les traditions des différentes minorités ethniques, sur la manière de travailler, les différences entre milieu rural et milieu urbain. Vraiment intéressant, mais ensuite ce n’est pas le musée incontournable d’Hanoi.

J’ai également visité le Musée de la Police, qui a ouvert en 2016: je pense qu’il ne doit pas être encore très connu, car j’étais littéralement LA SEULE personne dans le musée: il retrace l’implication de la police pendant la guerre du Vietnam et dans les relations diplomatiques. Le musée est très moderne et bien fait: la visite n’est pas trop longue, tout est bien expliqué (en viet, anglais ET français). Et en plus, c’est gratuit ! Encore une fois, je ne pense pas que çe soit le musée incontournable d’Hanoi, mais j’ai bien aimé la visite, on en apprend beaucoup sur l’histoire du Vietnam en général, même si nécessairement, celle-ci est racontée à travers l’histoire de la police d’Hanoi.

Niveau architecture, j’ai trouvé l’Opéra d’Hanoi magnifique. En marchant vers le sud d’Hanoi, il est facile de passer devant: l’architecture est magnifique, dans un style colonial. Je pense que c’est le bâtiment que j’ai préféré dans la capitale vietnamienne.


Ce que je ne conseille pas

Le musée d’Hô-Chi-Minh est pour moi la visite pour laquelle vous pouvez passer votre chemin sans problème. Plusieurs raisons à cela: même en période creuse, il y a tellement de monde dans le musée qu’il est impossible de procéder à la visite sans se faire bousculer toutes les trois minutes. Ensuite, le musée retrace l’histoire d’Hô-Chi-Minh, certes, mais on remarque rapidement qu’il s’agit d’une « propagande » à l’encontre des Européens et des Américains.

J’ai trouvé que le musée était un énorme bordel, et les gens ne semblaient pas être là pour visiter. De plus, je n’ai trouvé aucun sens de visite et très peu d’explications. En gros, ne vous attardez pas sur ce musée.

Quelques bonnes adresses

Hanoi Happy Backpackers Hostel, 31 Hang Mam Street – Une adresse sympa pour une auberge de jeunesse calme. Les dortoirs sont propres, avec un balcon. La nuit en dortoir coûte 4 dollars avec petit déj inclus. Si vous cherchez un truc de fêtards, passez votre chemin, ici c’est plutôt calme. La réceptionniste est extrêmement gentille, parle très bien anglais et est toujours prête à aider !

Pour réserver, c’est par ici !

Vietnam Backpackers4 Hostel, 1 Quang Trung Street – Je n’ai pas dormi dans cette auberge, mais pour rencontrer d’autres backpackers, le bar est top avec beaucoup d’ambiance ! La rue d’à côté, Ma May Street, est également très animée avec beaucoup d’autres bars.

Cong Ca Phé, 46 Trang Tien Street – Un bar qui s’étend sur trois étages, dans une ambiance bunker de la résistance: les serveurs sont habillés en uniformes vietnamiens, et des photos de l’époque de la guerre du Vietnam sont accrochées au mur. En plus, les cocktails sont très bons. Ambiance garantie !

New Day Restaurant, 72 Ma May Street – Ce restaurant typiquement vietnamien est constamment rempli: les plats sont bons, super bien fournis, le service est rapide et le tout est pas cher ! Environ 3 dollars pour un énorme plat et une bière. Pour goûter la nourriture locale, on ne fait pas mieux.

Contrairement à il y a deux ans, j’ai bien plus apprécié Hanoi la deuxième fois: le temps a du jouer pour quelque chose, en décembre les températures sont plus fraîches, et donc la chaleur est moins étouffante. N’hésitez pas à faire un tour dans la capitale du Vietnam !

> Pour découvrir plus d’articles sur le Vietnam, clique ici !

One thought on “Visiter Hanoi en deux jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *