post

J’ai beau être allée déjà deux fois au Vietnam, je n’étais jamais partie visiter le centre: Hué et Hoi An, principalement. C’est désormais chose faite ! Hué, l’ancienne ville impériale, me faisait beaucoup envie: j’avais envie de retrouver un côté plus « traditionnel » du Vietnam, que j’avais un peu perdu après avoir vécu 4 mois dans la polluée Phnom Penh.

Arriver à Hué

J’arrivais personnellement d’Hanoi: donc j’ai pris un sleeping bus de 11h (qui au final en a duré 12, comme la plupart des bus au Vietnam), pour 18 dollars: la plupart des bus d’Hanoi à Hué coûtent entre 16 et 20 dollars.
Sinon, vous pouvez aussi venir en avion jusqu’à l’aéroport de Hué: il existe des vols directs avec Vietnam Airlines depuis Hanoi ou Hô-Chi Minh Ville, pour 20-30 euros environ.

Si vous venez du sud du Vietnam, alors vous viendrez sûrement de Da Nang (2h30 de bus) ou de Hoi An (3h30): les bus n’excèdent pas 10 dollars.

La rive nord de Hué: la Cité Impériale et la citadelle

La Cité Impériale est pour moi un must-have de Hué, comme c’est écrit sur à peu près tous les blogs de voyage/guides que vous lirez…
L’entrée à la Cité Impériale coûte 150 000 VND (6,11 €) : attention, ce tarif donne uniquement accès à la Cité et au musée des antiquités royales (que personnellement, je n’ai pas visité).
La Cité Impériale est magnifique: elle est composée de très nombreux bâtiments, très colorés (bon on ne dirait pas sur les photos, mais le temps n’était pas génial en décembre !) et avec chacun une histoire différente. Essayez de vous renseigner un peu avant ou de vous trouver un guide de voyage, car il y a assez peu de panneaux explicatifs. Les infos du Guide Michelin sont un peu brèves mais bien faites.

J’ai été assez surprise de voir autant de bâtiments et de détails faits à partir de bois: quand j’étais au Cambodge, les pagodes étaient majoritairement en pierre, avec certes des détails en bois, mais à la Cité Impériale, ils sont beaucoup mis en avant (en même temps, la peinture colorée doit aider). Il y a beaucoup de références à des influences chinoises, comme Confucius par exemple, qui apparaît à plusieurs reprises.

Contrairement à la Cité Impériale que j’ai beaucoup aimé, j’ai été assez déçue de la Citadelle. De ce que j’avais pu lire et entendre, il s’agissait vraiment de la vieille ville de Hué, avec un certaine charme et une authenticité. Au final, il ne s’agit pour moi que d’une partie de la ville entourée par des remparts… Je n’y ai pas vu de caractère vraiment authentique par rapport au quartier où se trouvait mon auberge.
Ensuite, ce que j’ai trouvé sympa, ce sont les canaux qui longent certaines rues de la ville: ça au moins, ça donnait du charme ! Mais c’est vrai qu’à part les remparts et la porte Sud (par laquelle on accède à la Cité Impériale), bah… Elle casse pas trois pattes à un canard la Citadelle.

Les tombeaux royaux de Hué

Visiter les tombeaux royaux de Hué est vraiment une expérience à faire, qui permet de sortir un peu de la ville et de passer aux alentours. Personnellement, j’ai visité trois tombeaux: l’entrée pour chacun des tombeaux est de 100 000 VND (4,79 €).
Honnêtement, je pense que sans guide, c’est assez dur « d’apprécier » la visite, vu qu’on n’a aucune information. Les tombeaux sont assez loin les uns des autres, donc si vous visitez le Vietnam en pleine saison des pluies (comme moi…), n’essayez pas de vous faire une petite balade bucolique à vélo, les routes sont embourbées.

J’ai visité en tout trois tombeaux: celui de Tu Duc, Thieu Tri et Khai Dinh. Les histoires autour de ces tombeaux sont super intéressantes, car on apprend en même temps l’histoire de la région du centre du Vietnam.

Les bons spots

Amy Hostel, 22 Trần Cao Vân. Une auberge super sympa, dans le nouveau centre de Hué, juste à côté d’une agence d’excursions. Les employées sont adorables, le petit déjeuner est très bon (avec des fruits A VOLONTÉ), et des dortoirs très propres (grands casiers individuels, rideaux et même des dortoirs pour femme !)
6 $ le lit en dortoir mixte avec petit-déjeuner inclus.
Pour réserver, c’est par ici

Mandarin Café24 Trần Cao Vân. Une sélection Trip Advisor, et ça vaut le coup: pourtant, le restaurant est tout le temps vide ! Le service est rapide, pas très cher, et le lemongrass chicken est à se damner.

Nina’s Café, 16/34 Nguyễn Tri Phương. Au fond d’une petite rue, le restaurant est totalement caché (n’hésitez pas à demander autour si vous ne trouvez pas). Pas cher du tout, et beaucoup de choix ! Le restaurant a une ambiance très typique, avec beaucoup de photos partout, assez intimiste, bref J’AIME.

Les bons tuyaux

  • Si tu as la possibilité, ne vas pas à Hué en pleine saison des pluies (et dans le centre du Vietnam de manière générale !).
  • Je n’ai pas eu le temps de le faire, mais se balader le long de la rivière des Parfums a l’air super sympa, à tester donc.
  • Le matin vers 9h30 il n’y avait personne à la Cité Impériale: les groupes d’excursion qui arrivent à 8h sont déjà passé et le reste des touristes ne sont pas encore arrivés, donc c’est une bonne heure.


Hué est une ville super sympa, surtout après avoir visité Hanoi et SURTOUT par rapport à Da Nang. Trois jours suffisent, mais sont bien remplis ! 🙂

> Plus d’articles sur le Vietnam ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *