Madrid: que voir, que faire, que manger ?

Madrid est un mélange idéal entre culture, histoire et gastronomie: donc les activités à faire pour découvrir la capitale espagnole ne manquent pas ! En passant une semaine à Madrid, j’ai eu le temps de faire le tour des activités touristiques et celles qui le sont moins, et de me faire un avis sur ce qui vaut le coup de voir et de faire. Petit tour d’horizon pour ne rien rater !

Plaza de Cibeles

Les musées: lequel privilégier ?

Forcément, quand on désire visiter quelques musées à Madrid, on pense automatiquement au Musée du Prado et à celui de la Reina Sofia. On m’avait aussi dit beaucoup de bien du musée Thyssen. Mouton que je suis, j’ai visité LES TROIS !

Le musée du Prado

Le musée du Prado est le plus grand, mais aussi le plus « réputé » de Madrid: c’est un peu l’équivalent du Louvre pour Paris. C’est dans ce musée qu’on peut admirer Les Ménines de Vélasquez notamment. C’est un musée avec des collections assez classiques mais néanmoins très belles: on peut voir des tableaux de Raphaël, Fra Angelico ou encore Rubens. Ensuite, il faut s’attendre à ce qu’il y ait du monde, vu qu’il est très connu…

En ce qui concerne le prix, le musée est gratuit pour les étudiants sur présentation de la carte ISIC ou d’une carte étudiante. Sinon, le prix pour un adulte est de 14 €.

 


Le musée Reina Sofia

Le musée d’art moderne de Madrid, où l’on peut voir les oeuvres de Picasso, Miro, Dali, ou encore Warhol ou Kandinsky. C’est personnellement le musée que j’ai préféré, car le bâtiment est très beau, et les collections sont très bien agencées. En plus, le musée possède un jardin (où sont exposées aussi quelques sculptures hein) qui est très sympa. Le musée donne sur une place plutôt sympa (attention par contre, les restaurants qui sont sur cette place coûtent un bras, ce sont des attrape-touristes).

Encore une fois, le musée est gratuit pour les étudiants sous présentation de la carte étudiante/ISIC ! Le prix pou run adulte est par contre bien moins cher que pour le musée du Prado: 6 € seulement.

Le tableau Guernica de Picasso au Museo de la Reina Sofia


Le musée Thyssen-Bornemisza

Il s’agit d’une collection privée d’oeuvres assez diverses: le musée est donc divisé entre les différentes époques, du Moyen-Age jusqu’aux oeuvres les plus contemporaines. Personnellement, ce musée ne m’a pas enchanté plus que ça, pour moi ce n’est pas un incontournable de Madrid: les tableaux sont certes beaux mais bon… ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus, je trouve les collections du Prado et de la Reina Sofia bien plus intéressantes.


Les quartiers sympas

Le quartier où je logeais était le Barrio de las Letras. Bon je ne suis peut être pas très neutre, mais c’est un quartier que j’ai adoré. Il s’agit du quartier où les artistes et les littéraires venaient se retrouver. Aujourd’hui, le quartier n’est plus le rendez vous littéraire incontournable, mais il a gardé de son charme ! Le quartier est composé de plein de petites rues pavées, avec une architecture typiquement espagnole, les cordes à linges suspendues entre les fenêtres… Enfin bon, ça fait un peu cliché espagnol, mais c’est vraiment un quartier génial pour s’y promener, et s’asseoir boire un mojito.


On trouve d’ailleurs une fouuuule de bars et de restaurants avec des terrasses installées sur des petites places pavées (comme la Place Santa Ana, qui est super agréable !). L’une des rues principales du Barrio de las Letras est la Calle de las Huertas, qui traverse tout le quartier du parc du Retiro jusqu’à la Plaza Mayor. Vous aurez un vrai aperçu de la vie dans ce barrio !

Le deuxième quartier que j’ai visité est le quartier de Alcalà, qui se situe autour de Gran Via. Là, le quartier est bieeeen plus animé ! Bon, c’est aussi un peu plus touristique… Sans pour autant tomber dans l’ambiance club de vacances, qu’on s’entende. Mais on trouve davantage de rues commerçantes, les artères sont plus larges et le trafic est plus important. La calle de Alcalà traverse le quartier: promenez vous le long de cette rue pour découvrir les grandes places, comma la Plaza de Cibeles et la Plaza del Sol.
En allant plus au nord, vous vous retrouverez dans le quartier très typique de Chueca, qui ressemble davantage au Barrio de las Letras. C’est un coin très traditionnel de Madrid, très calme aussi (en tout cas en journée !).


A ne pas rater quand on vient à Madrid

Oui bon, même si on ne veut pas se la jouer touriste, entre nous ça ne m’empêchera pas d’aller quand même au Parque del Retiro et de passer devant le Palacio Real. C’est comme si vous alliez à Paris sans voir la Tour Eiffel en gros…

Le Retiro est un peu le Central Park de Madrid: ce parc est juste énorme, n’espérez pas en faire le tour en une heure. Le musée du Prado se trouve d’ailleurs dans le Retiro ! Du coup, pourquoi ne pas aller se promener après une visite du musée: on peut aussi bien aller se dorer la pilule dans les pelouses, que d’aller faire un petit tour en barque dans un des bassins. Au sein du Retiro, on peut aussi aller faire un tour au Palacio de Cristal (qui porte bien son nom d’ailleurs), où le musée de la Reina Sofia y organise des expositions temporaires.

On peut aussi aller faire un tour au Jardin Botanico du Retiro, qui est très sympa, quoique qui attire un peu les foules.

Le Palacio Real, malheureusement, je ne l’ai vu que de nuit… On peut comme au Château de Versailles aller se balader dans les jardins. Depuis le Palacio Real, on a une vue magnifique sur une partie de Madrid, c’est franchement à voir !

Le Palacio Real de nuit
Le Palacio Real de nuit

Enfin, pour changer un peu des musées et autres places, vous pouvez aller faire un tour au Mercado de San Miguel: meilleur moyen de découvrir un peu la gastronomie espagnole dans le cadre d’un marché ouvert… Meilleur moyen AUSSI de grossir à vue d’oeil en l’espace de 30 minutes (tous les stands ou presque proposent de goûter les spécialités… bon…).


Et qu’est ce qu’on mange au juste ?

Et bien des tapas tiens ! Il suffit d’aller au Cien Montaditos (Calle Gran Via, 63) et commander 2-3 assiettes à partager avec un tubo de vino (un verre de sangria). Les tapas se comptent par centaines, mais les valeurs sûres restent les patatas bravas, les tortillas con salsa et les mini bocadillos. 

Pour le petit déjeuner, vous pouvez manger du pan con tomate avec un grand café pour environ 3 €: il s’agit de pain grillé avec de la pulpe de tomate, un peu d’ail et de l’huile d’olive. Honnêtement, c’est une tuerie, et c’est vraiment pas cher ! Pour quelques photos, allez voir cet article là: « Budget, conseils et bonnes adresse pour un voyage à Madrid« .

Niveau boissons, le mojito est un incontournable, et on en trouve à des prix très abordables ! Au Cien Montaditos, vous avez droit à deux mojitos à 5,50 € pendant l’happy hour, et plein de bars proposent aussi des réductions de ce genre. 

Alors, qu’attendez vous pour partir à Madrid ? :)

2 thoughts on “Madrid: que voir, que faire, que manger ?

  1. Nous avons aussi bien aimé Madrid et pourtant nous ne savions pas trop à quoi nous attendre. Le musée de la Reine Sofia est effectivement très sympa. Tu n’es pas allé voir la gare Atocha, c’est plus grande gare d’Espagne et surtout elle abrite un jardin de 4 000 m² avec 7 000 arbres et plantes. Très beau !

    1. Si je suis allée voir également la gare Atocha (c’est là que je suis arrivée en bus), mais j’avoue y être passée un peu en coup de vent. Je n’ai pas vu le jardin par exemple… Ca sera pour une prochaine fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *