post

On parle souvent de longs voyages ou tout simplement de voyages lointains : l’Asie, l’Amérique du Sud, l’Océanie, bien sûr que ça fait rêver ! Mais pour un week end ou plusieurs jours, et qu’on ne peut pas partir à l’autre bout de la terre, le city trip reste le bon compromis. Idéal pour visiter une ville et découvrir une nouvelle culture, il est facile de s’échapper pour un week end et avoir tout de même l’impression d’être parti en voyage, et de revenir dépaysé !
Voici donc quelques conseils pour profiter au mieux de votre futur city trip et voir un maximum de votre destination.

Une bonne idée de city trip au Canada: Toronto !


1- Où partir

Un city trip inclut souvent une destination plutôt « proche » de chez vous. Depuis la France, il existe de nombreuses compagnies de bus qui vous emmèneront vers les pays d’Europe de l’Est ou vers l’Espagne et l’Italie. La compagnie Eurolines assure de nombreuses liaisons et est apparemment très bon marché ! (voir l’article du blog Evasions Gourmandes pour plus d’informations).
Sinon, il existe aussi le système ID Bus : en une nuit de bus, vous pouvez aller de Lyon à Barcelone pour une vingtaine d’euros, avec WiFi et prises électriques fournies. On ne va pas cracher dans la soupe à ce prix là, les bus sont conforts et c’est bien moins cher que le train !

PS : Si vous êtes étudiant, alors pensez à vous commander une carte d’étudiant international ISIC. Elle peut être demandée en ligne et coûte 13 € : elle peut parfois être fournie par votre école gratuitement, donc il faut se renseigner 🙂

Certaines compagnies aériennes low cost proposent parfois des offres éclair à des prix vraiment imbattables : je sais que la qualité de services de ces compagnies sont souvent euh… controversées, mais si le prix vaut le coup, il vaut mieux y réfléchir à deux fois, car l’avion reste un gain de temps indéniable.

Pour le Canada, si l’envie vous prend lors d’un détour par ici, les compagnies de bus ne manquent pas : la plus connue est bien sûr Greyhound et propose des liaisons très nombreuses : pour un aller retour Ottawa-Montréal, on compte environ 30 $ sans taxes avec réduction étudiante.
Au Québec, la compagnie Orléans Express est plus répandue : sinon il existe aussi Mégabus, mais apparemment on ne peut pas réserver son siège… Premier arrivé premier servi en gros. A confirmer cependant.
Dans tous les cas, ces trois compagnies de bus proposent WiFi, prises électriques et espace pour les jambes : niveau confort, vraiment rien à dire, et dieu que j’en ai fait des trajets en bus au Canada.


    2- Quand partir

    En weekend, ça me semble logique ! Mais en fonction du climat, et de la destination, prévoir ce city trip peut ne pas se faire au même moment de l’année. Pour ce qui est du moment de l’année auquel partir, cela dépend donc de la destination. Les mois de mai et juin sont assez tentants en France, surtout avec les week ends prolongés…
    Si vous décidez de partir à ce moment-là pour une destination en Europe, prévoyez votre coup pour partir avant tout le monde ou pour revenir après tout le monde. Les vols et bus qui partent en milieu de journée sont donc à privilégier, pour éviter la horde de voyageurs qui décidera de partir tôt le samedi matin, ou encore juste après le travail le vendredi soir !

    Si c’est possible, partir en city trip en milieu de semaine est idéal: encore une fois, on évite (un peu) les touristes.

     

    3- Prévoir un minimum !

    C’est bon, la destination et les dates de voyage sont fixées: mais un city trip c’est court, souvent le temps d’un week end, pas le temps d’improviser. Si le transport est déjà réservé, ce n’est pas le cas du logement… Pour profiter au mieux de la ville que vous allez découvrir, rien de mieux que le couchsurfing: rencontrer des locaux, et ainsi éviter d’aller dans les endroits touristiques que tout le monde visite !

    Faites également une liste des endroits que vous voudriez absolument voir: limitez vous à 3 ou 4, pour être sûrs de les visiter. Surtout, soyez réalistes: vous n’allez rester sur place que 2 ou 3 jours, et à moins que vous alliez à Bratislava (qui se visite en 1h30 chrono), vous ne pourrez pas tout découvrir. Ne passez pas à côté de choses sous prétexte que vous voulez en voir le plus possible ! 🙂

    Enfin, renseignez-vous sur les transports sur place, comment aller en centre-ville rapidement et pour pas cher, où se situe votre logement: vous gagnerez un temps précieux à l’arrivée, et vous pourrez commencer à visiter plus rapidement.


    4- Matériel pour un city trip ?

    Clairement, qui a envie de se surcharger pour visiter une ville ? La meilleure option: le sac à dos, ou la bandoulière. C’est suffisamment grand pour contenir ces choses là:
    – une bouteille d’eau,
    – un guide,
    – un appareil photo,
    – de l’argent.

    Pas besoin de plus, et il en est de même pour la valise/le sac à dos: pour 2 ou 3 jours, pas besoin de se surcharger ! Et si vous ne savez pas comment organiser votre sac à dos pour partir en voyage, je vous laisse avec cet article là 🙂

    Voici un exemple de sac à dos super pratique pour un city trip: petit, léger, pas cher, et suffisamment grand pour la journée ! Il est disponible chez Décathlon pour 2,95 €: autant dire qu’il est limite gratuit (cliquez sur l’image pour l’acheter !)


    5- Un city trip à thème

    En Europe, les villes dans lesquelles faire un city trip sont nombreuses… et ne se ressemblent pas ! En Allemagne, on peut faire un city trip autour de la bière par exemple., ou plutôt axé histoire et culture à Lisbonne, ou encore pour un festival de musique, les possibilités sont infinies.

    En mars, j’étais partie en city trip à Montréal, du coup: city trip poutine ! Bon ce n’est pas une spécialité uniquement montréalaise, mais les bonnes adresses pullulent et j’ai eu envie de tester.

    En city trip à Montréal

     

    6- Quel budget ?

    Le budget pour un city trip dépend vraiment de la ville dans laquelle vous partez, mais il est possible de faire des économies partout ! Voici l’exemple de mon budget pour un city trip de 3 jours et 2 nuits à Montréal:

    Les prix en dollars canadiens sont arrondis au dessus bien sûr.

     

    7- Quelques adresses

    Couchsurfing, pour rencontrer des locaux et dormir chez eux !
    ISIC, pour trouver les réductions disponibles dans la ville où vous partez.
    Airbnb, pour louer un logement pour vraiment pas cher !
    Spottedbylocals, pour découvrir une ville d’un autre oeil.

     

    Alors, vous êtes prêts pour votre city trip ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *