post

Partir en voyage nécessite bien sûr d’avoir de l’argent. Mais quand on est étudiant, l’argent devient un peu un problème… Pas forcément le temps ou l’expérience pour trouver un boulot bien rémunéré. La plupart du temps donc, il faut composer, et trouver des moyens d’économiser de l’argent, à défaut d’en gagner et de crouler sous l’or.

1. Faire marcher les réductions et promos étudiant

A Paris, la carte bons plans de la carte Navigo permet de faire des économies sur les places de cinéma par exemple… Quelques euros en plus, c’est déjà ça de prix. Pareil pour le déjeuner, avec les formules étudiant, peut-être plus restreintes au niveau des choix mais plus avantageuses niveau prix.

2. Ouvrir un compte épargne voyage

De plus en plus d’établissement d’enseignement supérieur (université, écoles) ont des partenariats avec des banques, qui permettent aux étudiants d’ouvrir un compte à moindre frais et de bénéficier d’avantages, comme les frais de carte gratuits la première année, un dépôt d’une certaine somme par la banque lors de l’ouverture du compte… Alors ouvrez un compte en banque via votre école, et mettez dessus l’argent que vous aurez économisé.

3. Travailler à la mission ou à la saison

A défaut de trouver un job assez bien rémunéré en CDI, le meilleur moyen de gagner de l’argent est parfois de travailler à la saison. En effet, pas mal de secteurs recrutent pour les vacances (surtout en été, en juillet et août). Le secteur qui recrute le plus, c’est bien sûr l’hôtellerie-restauration et l’animation, que ce soit dans des clubs de vacances ou en général dans des stations balnéaires : serveurs, vendeurs, animateurs, ou encore plagiste. Pour des vacances plus courtes, comme Noël ou Pâques, ce sont les animations dans les centres commerciaux qui recrutent : donc par exemple les stands de papiers cadeaux.
Sinon, on peut aussi travailler à la mission, et un peu plus tout au long de l’année. Pour une soirée ou quelques jours, des missions d’accueil sont proposées par des centaines d’agences. Pour ça, il faut chercher les différentes agences d’hôtes et hôtesses d’accueil dans sa région sur Internet.

4. Vendre ses anciennes affaires

Ça peut sembler simpliste, mais quitte à ne plus utiliser certaines affaires qui sont encore en bon état, autant essayer d’en tirer quelque chose… On peut bien sûr vendre sur Ebay, Price Minister ou encore Le Bon Coin.
Pour les vêtements, on peut aller sur des sites spécialisés, comme Vinted. On arrive facilement à gagner plusieurs dizaines d’euros de cette manière. Et pour les livres (surtout les livres de cours qui coûtent souvent plus chers), rien ne vaut la bonne vieille bourse aux livres Gibert Jeune, qui reprend les ¾ des ouvrages. Bien sûr, le prix auquel les livres sont repris n’est pas des plus attractifs, mais on arrive rapidement à gagner une trentaine d’euros pour des livres qu’on ne lit plus.

5. Devenir testeur d’applis

Oui ça fait rire, et ça fait geek. Mais ça prend 5 min par appli, et ça rapporte. Il y en a des dizaines qui existent sur l’Apple Store (je ne sais pas pour tout ce qui est Windows, Google et Android…).
Il existe plein d’autres sites: Mingle, Ask Gfk, ou encore Sondages Rémunérés. A vous de chercher !
Seul critère : être un peu patient

6. Faites à manger vous-même

Un peu contradictoire avec le n°1, mais bien plus radical. Au lieu de payer une formule déjeuner à 6 ou 7 euros, préparez votre plat chez vous et emportez-le dans votre sac (7 € d’économie par jour, ça vous fait une nuit en guesthouse de payée en Asie).

7. S’imposer un budget

En déterminant ce qu’on dépense à peu près chaque jour et en réduisant cette somme d’un euro par jour, on ne se prive de rien et on économise.
Exemple : en passant de 10 € dépensés par jour à 9 €, on économise une trentaine d’euros sur le mois, et plus de 300 euros à l’année. Bonjour les vacances !

8. Changer ses habitudes

Changer ? Oui. De supermarché pour payer moins cher, arrêter de fumer pour économiser, par exemple. Il est prouvé qu’en changeant certaines habitudes, on a tendance à moins dépenser par peur de l’inconnu. Diminuer les sorties par exemple, c’est dur quand on est étudiant, mais pas non plus suicidaire… Des économies qui semblent un peu superficielles au début, mais c’est comme tout, à la longue ça paye.

9. Préférez le liquide à la CB

C’est prouvé : en payant uniquement par carte bleue, on a tendance à dépenser davantage que si on payait en espèces. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’on ne se rend pas compte de ce qu’on dépense… Alors que quand on a 20 €, on ne peut pas dépenser plus… Imposez-vous une limite en retirant une certaine somme d’argent à ne pas dépasser. (Ensuite si vous retirez 100 alors que vous n’avez besoin que de 50, à votre guise…).

10. Pensez « CO »

COvoiturage, course en COmmun, souvent en achetant à plusieurs, on fait des économies (en achetant en ligne, on réduit les frais de livraison pour les courses par exemple). Et ça marche pour pas mal de choses : colocation, covoiturage. On réduit tous les frais annexes, et donc on a plus à économiser pour partir en voyage.

 

Et vous, combien avez-vous économisé ?

3 thoughts on “10 conseils pour économiser de l’argent quand on est étudiant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *